Les 5 plats préférés des mongols

Il existe de nombreux plats différents que vous pouvez manger en Mongolie. Le pays a de nombreuses ethnies et elles ont toutes leur spécialités locales. Cependant, quelle que soit la région que vous visitez dans le pays, vous pouvez être sur de gouter les 5 plats délicieux suivants. Les locaux les aiment beaucoup et le font pendant toute l’année.

Voici les 5 plats mongols plus connus qui vous mettront l’eau à la bouche.

1. Buuz

Le Buuz (Бууз) est le plat préféré des mongols. Les habitants aiment le manger et le préparer pour leurs invités pendant Tsagaan sar (le nouvel an lunaire), le réveillon du Nouvel An, les anniversaires ou tout simplement pour une occasion. L’une des raisons pour lesquelles il est si populaire réside dans le fait qu’il est très facile à préparer et à manger.

Le Buuz est un petit plat cuit à la vapeur comme une boulette qui est enveloppé dans une pâte fine, farci d’ail, d’oignon et de mouton ou de bœuf assaisonné de sel, et un peu de graisse pour une soupe juteuse. Ils sont ensuite souvent accompagnés de salades, de cornichons ou de sauce.

Chaque famille fait son Buuz avec sa propre recette et une touche spéciale. Assurez-vous donc d’en essayer un si vous en avez l’occasion.

COMMENT ON MANGE: Mangez-le chaud du vapeur et il aura le meilleur goût! Une astuce pour profiter pleinement de Buuz (sans gâcher vos vêtements) consiste à en prendre un à la main, à le pincer entre le pouce et l’index, puis à prendre une bouchée sur le côté. Gorgez toute la soupe juteuse d’abord, et profitez-en!

2. Khuushuur

Un autre plat préféré des mongols est le Khuushuur (Хуушуур). Et souvent comme Buuz, les gens le préparent généralement pour leur famille et leurs amis lors de festivités et de pique-niques. Par conséquent, la saison où vous rencontrerez le plus Khuushuur sera probablement l’été.

Le Khuushuur est fabriqué avec les mêmes ingrédients que le Buuz, mais avec une technique différente et cuit ou frit dans l’huile plutôt qu’à la vapeur. Ils sont plats et peuvent être à peu près de la même taille que votre paume ou légèrement plus petits. Il existe également des Khuushuurs ronds et plats en forme de disques appelés Round Khuushuur ou “Dugui Khuushuur”. 

Le fait amusant: “Naadmiin Khuushuur” ou Khuushuur de Naadam festival est célèbre pour son goût et sa forme, par rapport à ceux faits maison. Les Mongols vont au grand stade de Naadam pour goûter ce plat, et se promènent entre chaque stand en goûtant, puis choisissent les meilleurs dégustations à emporter. Le plat de fête nationale Naadam est certainement le Khuushuur.

COMMENT ON MANGE: Puisqu’ils sont frits, faites attention de ne pas les manger trop tôt. Les khuushuur contiennent également beaucoup de jus, alors assurez-vous de tout avaler en premier! Et bien sûr, les Mongols mangent toujours Khuushuur à la main. Mais il y a une raison derrière cela: les locaux croient que chaque bout de doigt est connecté aux organes vitaux d’un corps et manger Khuushur à la main et garder ces doigts au chaud est bénéfique pour la santé globale. Vous devriez aussi essayer de manger comme ça!

3. Tsuivan

Un autre plat préféré que vous aurez l’occasion de gouter dans tous les familles mongoles ou dans le menu d’un restaurant ou d’un restaurant local est le Tsuivan (цуйван). C’est une sorte de mélange frit de nouilles vapeur, de viande et de légumes. Le Tsuivan est un dîner vraiment facile à préparer, que chaque famille prépare probablement plusieurs fois par mois.

Les familles modernes le font souvent dans une poêle à frire ou une poêle normale, mais traditionnellement et plus souvent à la campagne, les mongols le fontdans un wok et sur un feu. Cela donne au plat un goût distinct, légèrement brûlé et délicieux. En général, lors de la préparation du plat, il faut d’abord faire frire toute la viande et les légumes dans l’huile, puis ajouter un peu d’eau puis disperser les nouilles par dessus pour le cuire à la vapeur jusqu’à évaporation de l’eau.

Fait amusant: les Mongols ont un mot spécial pour cuisiner le tsuivan: “Tsuivan segserekh”, qui signifie secouer le Tsuivan. Cela signifie au sens figuré de secouer le wok ou la poêle après la fin de la cuisson pour répartir uniformément tous les ingrédients.

COMMENT ON MANGE: Heureusement pour vous, il n’y a rien de spécial que vous devez savoir ou faire pour profiter de ce délicieux repas. N’oubliez pas de prendre un verre à proximité car vous pouvez avoir soif.

4. Khorkhog

Repas copieux, le Khorkhog (Хорхог) se compose de gros morceaux de mouton, de légumes comme les pommes de terre et les carottes, parfois de nouilles mongoles cuites à la vapeur et de pierres chaudes. Il s’agit d’un repas festif et familial consommé le plus souvent à la campagne lors de balades, ou d’une visite à une famille de nomades dans les steppes.

 La façon dont il est préparé est de chauffer au préalable les pierres de la rivière en feu, tout en faisant cuire les morceaux de viande et de légumes dans un chaudron. Ensuite, les pierres chaudes fumantes sont placées à l’intérieur du chaudron pour terminer la cuisson. La viande a alors un goût roussi et moelleux, délicieux!

COMMENT ON MANGE: Vous pouvez manger le plat comme vous le souhaitez, à la main ou utiliser des couverts, mais il existe une façon spéciale de profiter du repas qui n’est pas du tout liée à manger. Ce sont les pierres chaudes de la rivière! Ne vous inquiétez pas, vous ne les mangez pas, mais vous devriez essayer de les tenir dans vos mains. Comme mentionné précédemment, les Mongols adorent prendre des choses chaudes / chaudes dans leurs mains, car on pense qu’elles améliorent la santé, surtout pendant les hivers. Généralement, les habitants tiendront une pierre chacun, se déplaçant entre les mains, puis une fois que la pierre est chaude, vous pouvez la ranger, vous essuyer les mains et commencer à manger!

5. Chanasan Makh

Enfin, Chanasan Makh (Чанасан мах) est un repas assez simple. Les Mongols adorent le préparer toute l’année et vous l’aurez quand vous vous hébergez chez une famille locale.

C’est une viande cuite lentement dans un bouillon, assaisonnée d’oignons et de sel, puis de légumes et de nouilles larges. La viande est généralement du mouton et du boeuf, mais peut parfois être de la chèvre ou du cheval. Une fois la cuisson terminée, la viande tendre et les légumes sont placés dans un plat et servis, avec le bouillon dans un autre bol.

COMMENT ON MANGE: Puisqu’il s’agit d’un grand plat, il est souvent dans une grande assiette à partager. De là, vous pouvez prendre un morceau de viande, de légumes et de nouilles dans votre propre assiette et en profiter. Si vous êtes dans une famille mongole, le chef de famille découpera souvent les gros morceaux de viande en plus petites tailles et les mettra dans une autre assiette pour que la famille puisse en profiter. Vous pouvez boire votre bouillon ou l’utiliser comme trempette pour la viande. C’est un plat très délicieux!

Ce sont les 5 repas préférés des mongols que vous pouvez avoir l’occasion de tester lors de votre voyage en Mongolie.

 Vous trouvez trop de viande? Il y a une raison valable. Géographiquement, la terre mongole a des hivers rigoureux avec des vents froids, et la meilleure façon pour les nomades de maintenir leur énergie et de passer l’hiver était de manger beaucoup de protéines; c’est de leur bétail comme des moutons et des chèvres. C’est pourquoi les mongols font les repas avec beaucoup de viande.

 N’OUBLIEZ PAS: Après les repas copieux, assurez-vous d’essuyer soigneusement votre visage et vos mains, puis buvez un thé chaud ou de l’eau, mais ne buvez pas la boisson froide car  vous pouvez avoir du mal au estomac. 

LES AUTRES ARTICLES...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.