+976 7011-5534 info@dmd-mongolie.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login
+976 7011-5534 info@dmd-mongolie.com

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.

Already a member?

Login

Démographie et Population en Mongolie

     

Située au cœur de l’Asie centrale (à 7 000 km de Paris), enclavée entre deux géants (Russie au nord et Chine au sud), et sans bordure maritime, la Mongolie est un pays immense où la nature règne en maître. 

Pour en avoir un meilleur aperçu, il faut multiplier la superficie de la France par 3 et n’y conserver que la ville de Lyon’.. 

Avec un tel espace quasi-inhabité, il n’est pas étonnant de trouver encore des paysages merveilleux façonnés par la nature, une douce odeur de steppes, des animaux et plantes rares, et la sensation de se trouver aux origines du monde…

Et pour ceux qui aiment les chiffres, la Mongolie c’est aussi 1,3 millions de citadins dans la capitale Oulan Bator, et 1,7 millions de nomades répartis dans 1,565 millions de km2 de steppes, forêts, déserts et montagnes, soit une densité de population hors capitale de 1 habitant par km²…la plus faible du monde !

Les Mongols d’aujourd’hui se partagent à peu près équitablement entre ville et campagne. Entre un mode de vie traditionnel nomade d’une part, et un mode de vie citadin moderne. Mais si rupture il y a, et qu’il nous apparaît en premier lieu que la Mongolie a deux identités que tout semble opposer, on se rendra vite compte que tout n’est pas aussi simple.

La plupart des Mongols des villes viennent de la campagne, et « retournent leur veste » dès qu’ils se retrouvent en steppe pour redevenir de parfaits Mongols des steppes. Et nombres d’enfants de famille citadine passent leur deux mois de vacances d’été dans leur famille à la campagne.

Personne ne peut dire combien de temps ces liens de proximité entre deux mondes si différents persisteront ; mais quoi qu’il en soit, pour l’instant, la Mongolie qui s’en sort le mieux reste la Mongolie des Steppes, la pauvreté étant avant tout une pauvreté urbaine. Et le nomadisme, qui ne semble pas avoir de place dans nos sociétés actuelles, reste encore ici la « normalité ».

Recommandé pour vous

""
1
Avez vous un question?
Nom
Question
0 /
info@dmd-mongolie.com | +976 7011-5534
Previous
Next

Leave a Reply

Show Buttons
Hide Buttons